Mines de Bentaillou

A partir de 1853 on a extrait sur le site minier de Bentaillou de la blende et de la galène. A partir de la blende on obtient du zinc. De la galène on extrait du plomb et de l'argent. Ces deux minerais ont fait pendant un siècle l'histoire du Biros. En plus de Bentaillou, d'autres sites sont exploités par les Biroussans à la mail de Bulard et en Espagne à Montoulieu et au Fourcail.
 On imagine la dureté des conditions de vie de ces mineurs paysans travaillant à 1900m d'altitude à Bentaillou. Outre les dangers dus à l'extraction (explosions, poussières, empoisonnements par le plomb...), ils y étaient aussi exposés au froid et aux risques de chutes. Aussi les conflits avec les sociétés minières étaient fréquents. Au plus fort de l'exploitation, en 1904, Bentaillou a employé 400 mineurs. Mais la mine a connu des hauts et des bas en fonction des cours des minerais ce qui a entraîné des périodes de fermeture. La fermeture définitive a eu lieu en 1955.

 De Bentaillou le minerai était acheminé au Bocard d'Eylie pour y être traité puis amené à la gare de Saint-Girons. Au début de l'exploitation le minerai était descendu sur des chariots tirés par des chevaux par la piste reliant Bentaillou au Bocard, puis on utilisa un plan incliné qui descendait jusqu'à La Plagne, enfin on installa des câbles.

Écrire commentaire

Commentaires : 0